Aujourd’hui:26/11/2014
Archives

Contacter-nous
Téléphone
  08048459
Fax:08044175
E-Mail:
dangcongsan@cpv.org.vn
bandoc.dcsvn@gmail.com

L'année 2012: 90.000 travailleurs seront envoyés à l’étranger
14:50 | 26/03/2012
Photo : Thanh Long/VNA/CVN
Le Vietnam souhaite envoyer cette année 90.000 travailleurs à l’étranger, contre 88.300 l’an dernier. Pour atteindre cet objectif, l’accent est mis sur l’amélioration de la qualité de la main-d’œuvre.

L’année dernière a été chaotique pour l’envoi des travailleurs à l’étranger. Plus de 10.000 Vietnamiens ont dû rentrer de Libye. Le séisme et le tsunami de mars 2011 au Japon ont eu un fort impact sur l’envoi de travailleurs vietnamiens. De plus, la récession économique a obligé certains pays à revoir à la baisse leur demande en main-d’œuvre étrangère.

Malgré ces difficultés, plus de 88.300 travailleurs vietnamiens sont quand même partis à l’étranger l’an dernier, soit 101,5% du plan annuel. Sur ce total, 32.000 étaient des femmes. Les plus grands demandeurs ont été la République de Corée (15.214 personnes), la Malaisie (9.977), Taïwan-Chine (38.796) et le Japon (6.985).

Conserver les marchés traditionnels

Le chef adjoint du Département de gestion des travailleurs à l’étranger (ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires étrangères-MTIAS), Dào Công Hai, est optimiste : "En 2012, l’exportation de main-d’œuvre montre des signes encourageants". Des économies comme le Japon, la République de Corée, Taïwan-Chine, la Malaisie connaissent une bonne croissance et auront besoin de travailleurs étrangers.

Après la récente visite du Premier ministre Nguyên Tân Dung au Japon, les deux pays se sont mis d’accord sur l’envoi au pays du "soleil levant" d’infirmières et de garde-malades vietnamiens. Cela ouvre de nouvelles opportunités aux travailleurs vietnamiens recherchant un salaire élevé. De plus, selon l’Association de coopération et de formation internationale du Japon (JITCO), ce pays a un grand besoin de travailleurs dans l’agriculture, un secteur où les Vietnamiens ont un grand savoir-faire.

Cette année, la République de Corée recevra 15.000 travailleurs vietnamiens ayant déjà passé l’examen de langue. Parmi eux, 11.700 travailleront dans la fabrication, 1.300 dans la pêche, un millier dans la construction et un millier dans l’agriculture.

Environ 140 entreprises vietnamiennes ont un permis d’envoi de travailleurs en Malaisie, un pays qui compte actuellement 200.000 travailleurs vietnamiens dans les secteurs de la fabrication, de la construction, de l’agriculture, des services et du ménage. La main-d’œuvre vietnamienne est considérée comme travailleuse et assimilant rapidement les nouvelles connaissances. Elle s’intègre également bien dans leur pays d’accueil.

Selon les prévisions, la Libye recevra à partir de juin prochain des travailleurs vietnamiens. "C’est une bonne nouvelle puisque les demandes de ce marché conviennent à la capacité de nos travailleurs et que les salaires sont bons",remarque M. Hai.

Les marchés asiatiques dont le Japon, la République de Corée, Taïwan-Chine sont des "marchés traditionnels" du Vietnam. Le nombre de travailleurs vietnamiens y est estimé à plus de 200.000, soit 40% du total recensé dans plus de 40 pays et territoires où ils sont embauchés. "Cette année, il faudra maintenir les effectifs sur les marchés traditionnels", insiste le chef adjoint du Département de gestion des travailleurs à l’étranger.

Améliorer la qualité des travailleurs

Pour atteindre l’objectif d’envoyer 90.000 travailleurs à l’étranger, le MTIAS appliquera des mesures adéquates. Son vice-ministre Nguyên Thanh Hoà considère qu’il faut moderniser la sélection, la formation et les ateliers pratiques pour les travailleurs avec la construction d’établissements de formation professionnelle.

La gestion des travailleurs à l’étranger sera renforcée. Le Département de gestion des travailleurs à l’étranger a demandé aux agences spécialisées dans ce domaine d’envoyer des représentants dans les pays où sont présents un grand nombre d’employés vietnamiens afin de les assister et de coopérer avec les services compétents en vue de régler tous les problèmes qui pourraient surgir.

Pour concurrencer les autres exportateurs de travailleurs, il faut améliorer la qualité de la main-d’œuvre sur le plan professionnel. Le chef du bureau d’exportation des travailleurs de la compagnie Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville, Ta Quang Minh, informe que cette année, malgré des difficultés, sa compagnie enverra 500 travailleurs en République de Corée, au Japon, en Malaisie et au Moyen-Orient. "Les besoins sont importants. L’essentiel est que les travailleurs répondent à l’attente de nos clients", insiste M. Minh. De plus, les compagnies vietnamiennes doivent coopérer avec les écoles professionnelles étrangères pour élaborer des programmes de formation convenables. Elles doivent aussi anticiper les besoins du marché.

Le chef du Département de gestion des travailleurs à l’étranger Lê Van Thanh insiste : "Hormis la formation professionnelle, il faut s’intéresser aussi à l’enseignement des langues étrangères, à l’information sur les lois et la culture du pays d’accueil. Ce que certaines agences d’envoi de main-d’œuvre font déjà".
(CVN)

Mot clé:

Imprimer | Avis des lecteurs




Articles précédents
Activités en écho à la Journée internationale des personnes handicapées
Ouverture de la 9e session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel
Hau Giang honore les valeurs culturelles des ethnies minoritaires
Exposition photographique sur le déséquilibre des sexes à la naissance
Vietnam - Russie: entretien Nguyên Phu Trong - Vladimir Poutine
Triangle CVL: le Premier ministre vietnamien fait des propositions
IDE: la République de Corée, figure de proue
"Coproduction cinématographique entre le Vietnam et d’autres pays"
La pagode Keo, la plus belle architecture du Vietnam
Lancement de la campagne pour les femmes et les filles
Page 1 / 688 Première page | Précédente | Suivante | Dernière page

Articles suivants
Dynamiser la coopération entre Ha Tinh et les localités laotiennes
Information du MAE pour les citoyens vietnamiens à la R. du Mali
Le chef du gouvernement consulte des scientifiques et experts économiques
Le Premier ministre au 2e Sommet sur la sécurité nucléaire
La BIDV construit une école pour le Laos
Bilan de la lutte contre la tuberculose
Concert scandinave à Hanoi
La préservation de la culture religieuse à l’heure actuelle
Le Vietnam souhaite renforcer ses relations avec l'Argentine
Vietnam participe au Forum de conscience de l'ASEAN
Page 1 / 926 Première page | Précédente | Suivante | Dernière page
Copyright: Le journal en ligne du Parti Communiste Vietnamien
Adresse: 381, rue Doi Can, Ba Dinh, Hanoi, Vietnam; Téléphone: 84-80 48161; Télécopieur: 84-80 44175;
E-mail: dangcongsan@cpv.org.vn
Permis de publication 157/GP-BVHTT délivré le 1er décembre 2005 par le Ministère de l’Information et de la Communication